Moai. Rano Raraku at Rapa Nui aka Easter Islands

De toutes les destinations dont nous parlons sur Wandererz, l’île de Pâques (Rapa Nui) est sans doute l’une des plus reculée. Petit confetti perdu au milieu de l’ocean Pacifique, cette ile chilienne véhicule encore de nombreux mythes et légendes. Mais surtout, ce voyage constitue pour beaucoup quelque chose d’inatteignable aussi bien pour des raisons de prix que de praticité. Essayons de mettre un peu plus au clair tous les éléments afin de vous permettre d’évaluer si oui ou non, vous allez pouvoir rejoindre l’ile de Pâques, au milieu de la Polynésie.

Les moais du Tongariki de nuit sous les etoiles sur l'ile de Paques Rapa Nui

Les vols pour l’ile de Paques

Si l’île de Pâques se trouve perdue au milieu de l’océan Pacifique, elle n’en demeure pas moins accessible. Le tourisme est devenu la principale ressource de l’île et depuis 2008, des vols quotidiens relient Santiago du Chili à l’île de Paques via Lan (environ 5h de vol). Le budget du billet d’avion est d’environ 400 à 500€ aller-retour. Comme toujours, achetez votre billet en avance pour avoir accès aux meilleurs prix.

Un vol hebdomadaire est également disponible pour aller ou revenir de Papeete (Tahiti) en 6h. Il s’agit souvent d’un parcours privilégié pour ceux qui font le tour du monde et veulent ainsi relier l’Asie (ou l’Océanie) à l’Amérique Latine.

Ou dormir sur l’ile de Paques ?

Une grande variété de logements sont disponibles à Hanga Roa, le seul village de l’île. De l’hôtel offrant un très bon confort au camping proposant des tentes, il y en a pour tous les gouts et surtout toutes les bourses. La ville est petite et du coup, le placement d’un hotel a peu d’importance… tout est accessible à pieds. Veillez par contre à reserver en avance votre logement, surtout si vous avez un budget serré. Les options low budget sont parfois prises d’assaut et vous risquez de vous retrouver sans solution low cost. Si vous avez réservé, un stand à l’aéroport vous permettra d’être accueilli sur l’île par votre hotel et de le rejoindre directement en voiture.

A noter que le camping sauvage en dehors de la ville est désormais interdit.

Moai de la carriere Rano Raraku a Rapa Nui ile de paques chili polynesie

On mange quoi sur l’ile de Paques ?

Rien de particulier, malheureusement. Hormis le poisson très frais, on ira pas jusqu’au bout du monde pour gouter un plat complètement fou. La nourriture a du mal à être acheminée et coute assez cher, sans apporter de grande originalité. Une belle variété de restaurant se trouve à Hanga Roa, ce qui vous permettra de survivre sans aucun problème.

Pour autant certains restaurants s’en sortent très bien avec notamment des plats de poissons extrêmement frais et vous font profiter d’une vue exceptionnelle. On pourra donc se faire plaisir avec des bons petits plats, même si le contenu de l’assiette est un peu moins dépaysant que la vue de l’île.

Parmi les restaurants à conseiller, on pourra citer Kotaro (un japonais assez étonnant qui n’accepte pas les enfants !) et Te Moana (qui propose des poissons magnifiques et une vue sur la mer).

Combien de temps sejourner sur l’ile de Paques ?

C’est avant tout une question de possibilité mais aussi de tempérament. Si vous n’avez pas beaucoup de temps, il est possible de faire le tour de l’île en 4 jours en voyant le principal. On a rencontré plein de touristes qui avaient fait comme cela, ils étaient heureux et c’était parfait.

De notre côté, on a préféré la jouer slow tourism et prendre notre temps. 2 semaines sur place pour profiter de chaque jour, de chaque lieu et éviter de se faire piéger par une météo très changeante. Vue la taille de l’île (18km d’un bout à l’autre), on a évidemment été 2 fois à certains endroits, mais à aucun moment on a souhaité écourter notre séjour et rallier le Chili plus tôt.

Les meilleurs sites de Rapa Nui

Rapa Nui est une île volcanique en forme de triangle. Les paysages y sont impressionnants et la nature revêche. Les volcans y sont magnifiques et l’eau s’engouffre là ou elle peut. On profite ainsi de grandes plaines verdoyantes et de collines irrégulières. Et partout, les moai. Ces statues mythiques qu’on aperçoit presque partout. Voici les principaux sites :

Rano Raraku
Une grande partie des 900 moais se trouve encore à Rano Raraku, la carrière de moaï. C’est ici que les statues étaient sculptés puis transportées dans le reste de l’île. Le lieu est vraiment impressionnant et sans doute le meilleur endroit pour voir les moais. Un inmanquable.

Ahu Tongariki
Sur cette grande plaine, on retrouve 15 moais alignés précisément et nous faisant face, dos à la mer. Ahu Tongariki est magique car aligné vers l’est et c’est du coup l’endroit parfait pour le lever de soleil. Avant 6h, les voitures commencent à arriver pour guetter les premières lueurs du jour et voir le soleil se lever sur ces statues mythiques.

Plage Anakena
Cette jolie plage (et seule grande plage praticable de l’île) est une bénédiction. On dit que les premiers visiteurs étrangers sont arrivés par cette plage. A l’arrière, on retrouve deux jolis Ahu avec des statues mises en valeur par ce cadre fantastique.

Ahu Tahai
C’est LE spot du coucher de soleil, à quelques centaines de mètres au nord d’Hanga Roa. La marche pour y aller est jolie et en fin de journée, Ahu Tahai est un des plus beaux lieux de la planète.

Mais même si on en tombe vite amoureux, Rapa Nui, ce n’est pas QUE les moais. Les paysages naturels comme le Rano Kau (cratère de volcan) et l’ancien village d’Orongo sont des visites indispensables de l’île de Paques.

Pour se déplacer sur l’île, vous aurez le choix mais il n’y a aucun moyen de transport publics. Sa petite taille rend différentes options possibles :
Les tours à la journée sont une façon pratique et rapide de voir les principaux lieux de l’île. Plusieurs agences en proposent. Si vous n’avez pas beaucoup de temps, il s’agit d’une solution pratique, surtout pour rejoindre les sites à l’est de l’île comme Rano Raraku.

Pour avoir un peu plus de liberté, et notamment pour accéder au lever de soleil du Tongariki, vous pouvez louer une voiture. Vous trouverez votre bonheur assez facilement à Hanga Roa où plusieurs établissement proposent une location de voiture à la journée.

Vous pouvez également louer un vélo ou tout simplement marcher. De nombreux sites sont très accessibles par ces biais et vous permettront de prendre le temps et de profiter d’avantage de l’ile.

Quelles activités sur l’Ile de Paques ?

Outre les visites (en tour, en vélo ou en voiture) de sites, de très belles ballades peuvent se faire à cheval, permettant notament de rejoindre des lieux inaccessibles autrement. On peut par exemple rejoindre le plus haut point de l’île sur le volcan Terevaka et avoir une vision à 360° de la cote. Une vision magique.
Le cheval permet également de s’arrêter au passage pour voir des pétroglyphes bien cachés.

Autre activité de choix propre à l’Ile de Paques : la plongée sous marine. Autour de Rapa Nui, on trouve plusieurs sites exceptionnels offrant une visibilité quasi unique au monde. Même si les poissons ne sont pas légions, il s’agit là de plongée de haute volée avec même un site permettant d’aller voir sous l’eau un moaï. Plusieurs centres de plongées sont installés sur l’île (à coté l’un de l’autre, près du port) dont un francophone.

Coucher de soleil a Tongariki Rapa Nui ile de paques

L’ile de Paques pas cher

On a souvent en tête qu’aller sur Rapa Nui coute les yeux de la tête. Il existe pourtant des solutions pour éviter de payer trop cher la vie sur place. Pas de miracle, il faudra quand même vous déplacer en avion jusque là bas (impossible d’y aller en bateau). Comme mentionné plus tôt, il est possible de trouver des vols à des prix corrects pour Santiago et ensuite de Santiago vers l’île de Pâques.

Le logement est sans doute le poste sur lequel vous pourrez faire le plus d’économie. De nombreux hotels sont plutôt chers et même s’ils offrent des prestations de qualité, tout le monde n’en a pas les moyens ni l’envie. Certains autres proposent des chambres pas cher ou même un accès à leur terrain de camping. C’est le cas du Camping Mihinoa magnifiquement situé près de la mer et offrant des solutions très pratique pour pas trop cher (10€ par personne et par nuit avec prêt du materiel).

La nourriture sur l’île est également relativement cher et c’est normal, tout ou quasiment tout est importé ! Pour éviter de payer le double (ou le triple) du tarif chilien, nous vous invitons à faire vos courses à Santiago et à partir avec quelques kilos de nourriture en plus dans vos bagages. Cela vous permettra de cuisiner sur place et d’économiser beaucoup car les restaurants sont également assez cher (environ 15€ le plat) et même si vous pouvez vous faire plaisir de temps en temps, on a pas forcement envie d’y aller 3 fois par jour. Il est possible de trouver dans les superettes les compléments et produits frais pour se faire de vrais repas sur place.

 

Les 15 moais du Tongariki sur l'ile de paques Rapa Nui

Quand partir pour l’île de Paques ?

Il n’y a pas vraiment de saison pour y aller car il fait une temperature variant de 20 à 27° toute l’année. Préférez l’été austral (décembre à mars) pour un peu plus de chaleur. Attention cependant au mois de février où les prix décollent : la fête de l’île y bat son plein et les touristes y sont nombreux.

Les illustrations viennent du photographe belge Arnaud Van de Calseyde et vous pourrez retrouver le set complet ici.

Si vous avez la chance d’avoir un peu plus de temps en Amerique du Sud, c’est l’occasion d’aller voir une autre merveille : le Machu Picchu.