rsz_walter_mitty

Le cinéma est un medium qui a toujours profité de la variété des paysages et des architectures pour nous faire voyager par procuration. Paysages surréels, et utilisations de monuments connus, les occasions sont nombreuses pour intégrer dans les longs métrages des images du bout du monde.

Même si la liste pourrait être bien plus longue, Luís Azevedo propose un petit montage de ses favoris et nous partage son envie de voyager à travers ces films.

En Islande, La vie rêvée de Walter Mitty

Dans le film, nous suivons un employé de Time magazine partir à la recherche d’un reporter au bout de la planète. On le voit arpenter l’Islande sur la fameuse Route 1 et profiter des paysages fantastiques de cette île.

walter_mitty

Au Chili, Carnets de voyage

On suit ici Ché Guevarra quitter son Argentine natale pour arpenter le Chili en moto avec son frère. Un récit étonnant qui a façonné grandement le personnage qu’il deviendra.

carnets_de_voyage

En Australie, Priscilla folle du desert

Autre ambiance avec Priscilla. Dans ce road trip en Australie, l’objectif est situé à Alice Spring (Territoire du Nord), dans un van aménagé et complètement déjanté.

priscilla_folle_du_desert

Autour du monde, Endless Summer

Le fantasme absolu : l’été sans fin. Nous suivons ici 2 surfers qui font le tour du monde pour profiter d’un été qui ne s’achève jamais, et constamment à la recherche de l’ultime vague. On peut également citer Point Break qui le mentionne très clairement.

endless_summer

Aux Etats-Unis, Into the Wild

Histoire vraie, Into the Wild est un petit bijou d’appel au voyage et à la liberté. Tout plaquer et partir vivre l’aventure avec comme point de mire l’Alaska, terre vierge. Le film est exalté et envoutant et a du parler à beaucoup de voyageurs ayant fait le choix, à un moment, de partir pour voir autre chose.

into_the_wild

A Paris, Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain et Midnight in Paris

Entre Amélie Poulain et Woody Allen, on touche au Paris de la carte postale. Les abbesses surannées et vieille France d’un côté, l’Ouest parisien et les nombreux monuments de l’autre pour un ville qui fait toujours autant fantasmer le monde.

Du côté de la Belgique, Bons baisers de Bruges

Un peu plus méconnu, ce Bons baisers de Bruges est un film assez différent des autres et qui laisse la part belle à la ville. On a d’ailleurs un couplet vantant les mérites de Bruges, pour son architecture et ses constructions.

A Vienne, Before Sunrise

Première rencontre entre Julie Delpy et Ethan Hawke dans le train pour Vienne et départ d’une grande histoire qui les suivra à Paris et en Grèce avec Before Midnight et Before Sunset. Dans les 3 films, les terrains de jeux sont explorés et on se ballade avec eux.

before_sunrise

Dans le nord de l’Inde, Darjeeling Limited

On termine en couleurs et en musique avec Darjeeling Limited. Un train, encore une fois, et une Incredible India d’un autre temps que Wes Anderson dépeint magnifiquement.

darjeeling_limited