venise_by_night

Venise reste une destination de choix pour un week-end ou un séjour de courte durée en Europe. On peut même y passer bien plus de temps tant il y a a explorer a Venise même, mais aussi a Murano et en poussant plus loin. Je vous propose de se concentrer ici sur Venise et Murano pour un petit guide afin de ne pas passer a cote de l’essentiel lors de votre séjour.

Comment y aller ?

Le plus simple pour aller a Venise reste l’avion. Les vols sont nombreux et certaines compagnies low cost (EasyJet, RyanAir, Vueling, etc.) peuvent proposer des prix très intéressants. Particulièrement pratique pour un weekend Venise.

Une autre option : le train ! Accessible depuis Paris ou dans le sud, vous pourrez passer les Alpes et vous rendre a Venise sans prendre l’avion grâce a un train de nuit affrette par Thello. Une option intéressante pour ceux qui aiment prendre le temps et apprécient d’arriver au petit matin après avoir passe la nuit dans le train. Ça a son charme.

Les immanquables a Venise

Avant tout, il est important de préciser que Venise est une ville a taille humaine et extrêmement photogénique. On a l’impression de se balader dans un décor de film tant tout semble irréel et somptueux. Les propositions suivantes sont donc a prendre un peu au fil du temps et la meilleure visite que vous ferez de la ville sera en s’y perdant et en découvrant les coins et les recoins caches, les petites places et églises.

Le vaporetto

venise01_vaporetto

L’un des symboles de Venise, ce sont ces bateaux qui vous permettent de relier la ville. Le Vaporetto propose 19 lignes et trajets différents qui vous permettront de vous balader et de vous reposer entre deux marches. Une des meilleures façons de découvrir la ville.

La place Saint Marc et sa Basilique

venise02_piazza_san_marco

La place Saint-Marc est sans aucun doute la place emblématique de Venise. C’est la qu’on y voit tous les costumes lors du Carnaval et c’est vraiment dans cette grande place carrée que vous vous sentirez complètement a Venise (accompagne des nombreux pigeons qui y ont élu résidence). Vous pourrez faire un tour a la basilique (visite gratuite) et apprécier l’architecture du Palais des Doges. Pour parfaire le tout, un petit café au Caffe Florian est de rigueur même si les prix profitent du lieux.

Les ponts : le Rialto, le pont des soupirs…

venise03_rialto

La topographie de Venise fait que les ponts y sont extrêmement nombreux. Le Rialto est le plus connu et souvent le plus fréquenté par les hordes de touristes (les boutiques sur le pont sont également présentes). Le pont des soupirs est quant a lui plus discret et plus petit mais très reconnaissable. On décompte 435 ponts a Venise, vous aurez donc le choix de les arpenter lors de vos visites.

Les maîtres du verre a Murano

venise04_murano

Qu’on aime ou non les produits des verreries italiennes, le travail d’orfèvre des artisans de Murano est remarquable. On peut passer des heures a les regarder sculpter le verre avec leur souffle et sous un chaleur accablante.
Murano se trouve a environ 40 minutes en bateau.

Les maisons colorées de Burano

venise05_burano

A Burano, un peu plus loin, l’ambiance est différente. On quitte les palais venicien et on découvre les couleurs des maisons de pêcheurs. Constitue de quatre îlots, Burano est un plaisir pour se balader et profiter de ses couleurs vivantes dans un environnement surréaliste.

Le ghetto juif

Dans le nord de Venise, dans le Canareggio, il est intéressant de se promener dans ce qui fut le ghetto juif pendant de nombreuses années. De nombreux bâtiments rappellent la situation, notamment les portes qui empêchaient l’accès au reste de la ville après la tombée de la nuit.

Les gondoles ?

Grand classique de Venise, les gondoles sont devenus un attrape touriste abusivement cher. A 80e les 30 minutes, le cliche fait très cher et je ne le conseillerais pas.

Quand partir a Venise ?

La période du Carnaval (début février) est particulière : elle est unique car le carnaval est un moment magique et les costumes rendent a la ville une atmosphère encore plus particulière. Par contre, Venise regorge de monde a ce moment et il devient complique de visiter vraiment la ville et de trouver un hôtel a un prix correct. A voir donc selon la priorité que vous voulez donner a votre séjour.

On déconseille généralement les mois de Juillet et d’août car il y fait vraiment très chaud mais surtout, les touristes y sont TRÈS nombreux. Meme si la ville reste magnifique, si vous avez l’opportunité de partir a un autre moment, éviter la période estivale.

A privilégier donc la période pré-estivale : avril, mai ou juin sont propices pour un séjour a Venise. On peut également miser sur l’été indien en septembre.

Si vous êtes décidé a partir en Italie, vous pouvez également consulter le guide d’un weekend a Rome ou le guide d’une semaine en Toscane.